Salon de Paris, rencontres, ventes record…

Le salon de Paris, l’événement littéraire le plus important en France vient de se terminer. Bien sûr nous y étions. Deux auteurs s’étaient joints à nous : Roger Blandignères et Jean-Pierre Grotti. Sur place, Andras Fenris, le Parisien de TDO a complété l’équipe. Ce team gagnant a permis de réaliser le meilleur salon depuis la création de TDO en terme de ventes. Des rencontres, des contacts utiles et une grosse fatigue ont été également au rendez-vous.

Paris, c’est en plus du salon… Des embouteillages, des trains pas à l’heure, des métros annulés… Durant les jours de salon, pas question bien sûr de goûter aux brasseries parisiennes, ni de faire du lèche vitrine, ni d’aller au spectacle… Le spectacle c’est nous…  Pas le temps non plus d’aller visiter les autres stands, ni de se faire dédicacer un livre par les stars de la profession…

Marie-Hélène, une amie perdue de vue depuis le lycée a eu la gentillesse de venir me voir au salon. Echanges de souvenirs, promesses de se revoir, mise à jour des infos concvernant nos anciens camarades. un bonheur de voir resurgir le passé, pour un auteur de terroir qui aime à dépeindre la nostalgie des temps révolus. Le temps passe, mais les images de ces époques où l’insouciance présidait à tout sont toujours là. C’était pour moi la rubrique sentimentale du salon de Paris 2012.

Cap sur la foire expo de Perpignantraditionnellement, le salon de Paris marque le printemps littéraire. Pour nous, il donne le top départ d’un marathon qui se continuera par la foire expo de Perpignan, et s’achèvera en décembre à La Rochelle. Entre temps, il y aura eu les Sant Jordi, et de nombreuses dédicaces d’été.

Un gars sympa… tout le monde connaît les frères Bogdanov. Cette année, nous avons eu la chance de voir Igor passer sur notre stand, le temps d’une petite conversationn et d’une photo pour immortaliser l’instant.

Le Train des soupirs… Mon prochain roman patine un peu. Je suis dans l’attente de renseignements. A ce titre, le salon de Paris m’aura permis d’avancer. En effet, j’ai eu la chance de rencontrer les archivistes de la SNCF qui m’ont promis de m’aider. Par ailleurs, un livre produit par Talaïa, une maison d’éditions amie, m’aidera également. A suivre, bien sûr !

Publicités

A propos raygral

Juste un auteur de romans qui a la chance de vivre de sa plume. Juste un amoureux des mots. Et de la vie...
Cet article a été publié dans En vrac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s