Une tristesse, un gros salon à venir, des dédicaces plein la musette…

Le bonheur de l’homme n’est pas dans la liberté, mais dans l’acceptation d’un devoir (André Gide)

Salon de Lyon annulé… Ce grand rendez-vous annuel national de l’édition Régionale qui déplaçait entre 30000 et 40000 personnes, a dû être annulé. Les raisons : la journée de manifestation contre les retraites. On se souvient qu’à Lyon précisément, lors de la précédente journée de mobilisation syndicale, de graves événements s’étaient produits. L’armée était intervenue. Pour éviter de prendre des risques, les organisateurs ont donc décidé d’annuler leur salon. On imagine avec quelle détresse ils y ont été contraints, eux qui travaillent une année complète à sa préparation. Espérons que l’édition 2011 pourra voir le jour. Il faut se souvenir que le comité d’organisation de cette « Place aux Livres », n’est ni municipal, ni départemental, mais privé (associatif indépendant). Tenez bon les gars, la petite édition a besoin de vous… Une petite pensée également pour ces amis que je ne reverrais pas de si tôt : Mareike, Rudy, et toute la bande de l’Ader… Ce ne sera que partie remise… A Paris pour certains… Quant aux bouchons Lyonnais, nous aurons un an pour les regretter…

Une tristesse… Ces quinze derniers jours ont été très difficiles, à cause de la dégradation subite de l’état de santé de ma Belle mère, et de son décès brutal. Pas facile de dire adieu à une personne qui, depuis plus de 20 ans partage votre vie. Pas facile ! Mais on dit que le show doit continuer. Il continuera donc…

Salon de La Rochelle… Une grosse sortie en perspective à la mi-décembre : le salon de La Rochelle. Ce sera une première pour TDO qui  s’y rendra en compagnie des « éditions du Mont », et de « Grandir ». Cet événement est un des plus côtés en France. Une vraie impatience nous habite. Nous y retrouverons quelques éditeurs amis de la région Poitou Charente. Suivra le salon du livre de Paris, le grand rendez-vous annuel du livre que nous ne manquons sous aucun prétexte.

Des dédicaces comme s’il en pleuvait… Avec les nouvelles sorties « La face cachée d’Émile Lafont » pour moi, le « Mystère de la sacristie », pour Roger et « le Tueur de chasseurs », pour Benjamin, la fin de l’année sera dédicacière. Très demandée TDO va envoyer ses troupes sur le front, pour toucher un maximum de lecteurs. Novembre et décembre seront terribles ! Promis…

Un bon de souscription pour « Émile »… Un bon de souscription va être envoyé par mail à tous mes contacts. Il permettra de se procurer Émile en avant première, à un prix préférentiel : 15€ au lieu de 20€. (Vous pouvez l’enregistrer et l’imprimer à partir de ce site, ou de ma page facebook).

Grosse dédicace à Auchan… Pour démarrer novembre, rien de tel qu’une dédicace killeuse dans une grande surface où nous avons nos repères. Auchan était l’endroit idéal. Et la prévision s’est avérée bonne, puisque bous avons signé, Roger et moi, un grand nombre de livres. De bon augure pour le reste de la saison.

De nouveaux points de vente… La politique d’expansion de TDO bat son plein, et pas moins d’une dizaine de nouveaux points de vente viennent d’ouvrir. De nouveaux lieux de dédicace seront donc à notre disposition.

Céret… Un lieu inédit de dédicaces a été essayé avec succès le week-end passé, le vendredi avec Roger, le samedi avec Pascale. Le résultat, sans être au niveau d’un record, a été très encourageant. L’endroit est bon, et nous y reviendrons.

Et Émile, où en est-il ? Émile est en finalisation. Il sera remis à l’éditeur dans une quinzaine. Juste le temps d’une ultime relecture et d’un regard extérieur. Il devrait être là pour les dédicaces de décembre.

Font-Clare réédité… La réédition du « Secret de Font-Clare est arrivée. A Auchan, son succès ne s’est pas démenti, même si les « Lauriers » ont très largement tiré leur épingle du jeu. Mais attention, l’arrivée d’Émile va bousculer la hiérarchie.

Aimez vous jouer du Zeugma ? Non ce n’est pas un instrument de musique Africain, mais une figure de style. Le zeugma associe deux compléments de natures différentes à un même sujet. Allez, je donne un exemple ce sera plus facile. Coluche en a commis un de célèbre, je vous le livre : « J’ai été blessé deux fois, une fois au front, une fois à l’improviste… »  L’effet comique est là ! Mais on peut l’utiliser à d’autres fins, la surprise par exemple : « Fais attention, fils, tu marches sur ton lacet, et sur ton avenir… » Facile non? Le zugma est également appelé Zeugme…

Publicités

A propos raygral

Juste un auteur de romans qui a la chance de vivre de sa plume. Juste un amoureux des mots. Et de la vie...
Cet article a été publié dans En vrac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s