Un été performant, un salon, une grosse frayeur, des rencontres

Il n’y a qu’un seul principe moteur : la faculté désirante (Aristote)

Non je n’ai pas oublié mes blogueurs… Si je me fais rare sur le net, ce n’est pas par paresse ou par lassitude, mais à cause du travail. Cet été en effet, afin de contrecarrer la crise que tout le monde prévoyait, TDO, ma maison d’Editions a réservé plus de dates de dédicaces que la saison dernière. Mais comme la crise ne se fait pas réellement sentir, nous nous dirigeons vers un gros record de vente. Si tout va bien…

Merci à Christiane (mon ancienne nounou), et à Claude (son mari), pour leur hospitalité. Les parents de Pascale Oriot, notre écrivaine Cerdane, m’ont en effet fort gentiment hébergé dans leur jolie maison de Latour-de-Carol, pour ces trois jours de salon à Font-Romeu. Merci à eux. Ceux qui suivent mon blog savent que Christiane fut ma nounou, lorsque j’avais 7 ans. Séquence émotion…

Ouf ! Après le bug de mon ordinateur, et la grosse crainte d’avoir perdu le roman sur lequel je travaillais, voilà que tout vient de rentrer dans l’ordre. En effet, Benjamin (le boss de TDO), assez doué en la matière, a réussi à monter mon disque dur en esclave sur un autre ordinateur, et à récupérer toutes mes données… Un gros soulagement ! Merci boss !

Passage en Cerdagne… Le salon de Font-Romeu nous a attirés en Cerdagne, où nous sommes montés en nombre. Roger Blandignères, Pascale Oriot, Benjamin Jugieau, Jeau-René Augé et moi-même, y avons participé. Pour un record de ventes !

Dédicaces sur les sommets… Afin de rentabiliser notre venue en Cerdagne, nous nous sommes adonnés à notre spécialité, la dédicace en supermarché. Deux endroits nous ont accueillis : Egat et Bolquères. Autant dire que le voyage fut rondement rentabilisé. Ambiance superbe, contacts nombreux, tout s’est passé comme nous l’espérions.

Rencontres… Les salons sont toujours des lieux propices aux rencontres. Cette année à Font-Romeu, nous avons eu le grand bonheur de manger avec notre ami Raphaël, et de passer quelques instants précieux avec Jacqueline des Editions du Mont. Mais ça, c’est habituel. Cette année, les quelques minutes passées à rire et à discuter avec Ursulle Pech, une poétesse Romeufontaine, ont été un vrai plaisir. Cette dame, qui présentait le travail d’une vie, n’avait rien à vendre. C’est à souligner. Bravo Ursulle, et continuez à coucher vos émotions sur le papier. Vous le faites avec tellement de talent !

Mambo le chien martyrisé était lui aussi à Font-Romeu. Il a passé la journée de dimanche à deux mètres de moi. J’ai ainsi pu le caresser et le prendre en photo. Il va bien, et semble avoir retrouvé toute son ardeur. Ses parents adoptifs et sauveteurs, ont écrit : « De l’enfer au paradis », un livre sur ce douloureux épisode. On a pu se rendre compte de la grande popularité de Mambo qui a presque volé la vedette au frère de Michel Galabru et au père de Pascal Obispo, présents eux aussi sur le salon. 

Inutile d’écrire au fisc pour utiliser la parataxe… Il s’agit seulement de juxtaposer des segments de phrases sans lien de subordination entre eux, pour appuyer sur des aspects précis du discours… Ô mon amour. Ô ma désirée. Ô mon impossible amour !  Ou alors : Soyez forts ! Soyez les meilleurs ! Soyez au-dessus des autres ! 

Publicités

A propos raygral

Juste un auteur de romans qui a la chance de vivre de sa plume. Juste un amoureux des mots. Et de la vie...
Cet article a été publié dans En vrac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un été performant, un salon, une grosse frayeur, des rencontres

  1. alinea dit :

    un beau salon effectivement où on fait des rencontres toujours interessantes. je n’ai pas pu m’enpecher de caresser Mambo aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s