Des dédicaces, un roman qui avance, un projet fou…

De tous les biens que la sagesse nous procure pour le bonheur de notre vie, l’amitié est de beaucoup le plus grand (Epicure)

Les dédicaces s’accu-mulent… Lundi je serai au Carrefour Market d’Ille sur Têt, en compagnie de Pascale, mardi idem mais probablement seul (ou avec Ben). Mercredi et jeudi ce sera Carrefour Argelés (Roger puis Pascale), etc. C’est dire si les records risquent d’être approchés.

Record de ventes pulvérisé. C’est une véritable dream team, qui a pulvérisé (sans faire grève) tous les records de vente. En effet Roger et moi, remplacés à 17h par Benjamin et Paul Arquier Parayre, avons séduit à Canet, un immense public. Ainsi, en deux jours presque consécutifs (Argelés et Canet), nous avons placé la barre des ventes à un niveau qui donne le tournis. Un vrai bonheur. Pourrons-nous faire mieux ? Dores et déjà, le différentiel négatif avec la saison passée est effacé. Cet excercie de la dédicace devient e seconde nature. Mais j’ai l’air de parler d’argent et de chiffres. Pourtant, il s’agit surtout de lecteurs nouveaux ou habitués de notre écriture, que nous avons rencontrés. Une vraie chance.

 Mirepoix ville médiévale nous accueillait dimanche pour son célèbre festival du livre historique. Nous y participons depuis plusieurs années, mais malheureusement, je trouve que l’activité y est en baisse. Cette année, j’accompagnais Robert Vinas, notre historien maison. Déception. Heureusement nous avons bien mangé et le beau temps était de la partie. Je ne dis pas à bientôt Mirepoix…

Lancement de vous me reconnaîtrez au cinéma Castillet de Perpignan, s’est déroulé dans une ambiance calme mais sympa. Pascale Oriot a accueilli ses lecteurs et un ami très spécial spécialisé dans les sauces pour tartines. une découverte ! Accueil amical dans le cadre très particulier d’un cinéma de centre ville.

Mon roman qui s’appellera sans doute « Face Cachée », avance plutôt bien. Le 5e chapitre en est terminé. J’avoue que le sujet historique autour de la guerre de 14 me passionne. A suivre donc !

Une idée folle… Un court métrage autour de ce roman. L’idée est en train de faire son chemin. Cela se passerait bien sûr avec l’école de cinéma. Espérons qu’elle ira à son terme.

Dédicace au Boulou… Ma collaboration avec Pascale Oriot suit son cours. Lundi, c’était au Boulou que nous avons proposé nos romans. Le résultat est satisfaisant. Surtout si l’on considère que la saison estivale commence à peine. Pourtant, nous accusons un retard non négligeable sur l’année passée. Mais en dédicaçant beaucoup moins.

Carrefour Argelés qui détient notre record de ventes nous accueillera le 08 juillet. Cette fois-ci ce sera avec l’amic Roger. Un bon test en perspective.

Antonomase tu nous amuses… On pratique l’antonomase lorsque l’on utilise un nom propre en guise de nom commun. Dans le sport c’est chose courante : Cet athlète saute en Fosbury… ou alors, ce joueur vient de faire une Zidane… On comprend tous de quoi il s’agit… Mais de nombreux exemples peuvent bien sûr étayer cette pratique : une fermeture éclair (nom de marque), un frigidaire. Qui n’a pas traité son copain de Don Juan, ou son voisin  de Belzébuth ?… Cependant, on peut à l’inverse rendre propre un nom commun : Je vous aime ô mes Morts (dans ce cas, le terme générique recouvre une spécificité particulière. On sent de la vénération dans le propos). Allez, amusez-vous… etc.

Publicités

A propos raygral

Juste un auteur de romans qui a la chance de vivre de sa plume. Juste un amoureux des mots. Et de la vie...
Cet article a été publié dans En vrac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s